Accueil > Toutes les actualités > Test de plusieurs cartes graphiques professionnelles

Test de plusieurs cartes graphiques professionnelles

mercredi 10 mai 2006, par Eric

Cet article a été lu 1080 fois

Le site MCAD Online vient de publier un test de plusieurs cartes graphiques dédiées CAO

Après l’abandon de 3DLabs sur le marché des cartes CAO il ne reste plus que ATI et Nvidia qui proposent ce genre de cartes. (voir cet article)

Dans ce test on trouve les dernières cartes ainsi que des cartes plus anciennes de la gamme Quadro et FireGL.

On s’aperçoit assez vite que les résultats sur SolidWorks 2005 ou Inventor 10 sont assez semblables, que l’on choisisse une carte d’entrée de gamme ou une carte haut de gamme.
Ceci serait du selon MCAD aux limitations du processeur.
En effet les logiciels CAO solliciteraient plus le processeur principal que le processeur graphique, plus particulièrement encore avec Inventor.
Ce ne serait donc pas les processeurs graphiques qui seraient en cause mais le processeur principal qui limiterait les performances.
D’où l’intérêt des processeurs multi core ainsi que le passage en 64 bit qui fera augmenter la mémoire vive dans nos machines.
Le futur s’annonce donc prometteur dans ce domaine.

Solidworks serait par contre victime d’un bug du aux pilotes Nvidia actuel, ce qui limiterait aussi ses performances.

On s’aperçoit aussi qu’un logiciel comme 3ds max profite beaucoup plus des performances graphiques avec ce type de carte.
Les résultats sont ici différents si l’on utilise une carte d’entrée de gamme ou non.
Bien que ces logiciels utilisent depuis longtemps les paramètres OpenGL, l’affichage avec DirectX devient de plus en plus intéressant.

Malgré tout cela ce test conclue que les cartes 3D professionnelles offrent de très bonnes performances sur les logiciels 3D CAO.

Vous pouvez obtenir plus de détail en visitant le test (en anglais) sur le site de MCAD Online

Messages

  • Le multicore c’est bien, et les nouvelles stations de travail commence à etre équipées en processeur dual-core, mais encore faut il que l’application (autocad dans mon cas) qui va tourner sur cette station soit écrite et prévu pour profiter pleinement de ces 2 cores (multithreadé). Sinon le gain en perf est de 0, donc un processeur dualcore 3.0ghz par exemple, sera moins rapide qu’un processeur monocore 3.4ghz, jusqu’au jour ou autocad sera multithreadé et alors la le dualcore prendra tout son interets.

    • C’est juste ce sera bien le jour ou les applications seront écrites pour profiter du multiprocesseur et du 64 bits.

      Mais dans cet article on parle surtout de logiciels purement 3D, qui malgré tout ne sont pas encore totalement écrit pour tirer pleinement profit du multiprocesseur ou du 64 bits.
      Mais j’ai confiance on y viendra

      Pour AutoCAD c’est un peu particulier car c’est surtout un logiciel 2D (bien qu’avec 2007, on commence à avoir un logiciel qui demande plus de ressources au niveau 3D), et dans ce domaine, on demande quand même un peu moins de ressource.
      Malgré tout AutoCAD tire en partie profit du multiprocesseur, grâce à la variable WHIPTHREAD, ce qui affecte le zoom et la régénération donc le graphisme (on y revient).

      Article intéressant aussi à lire (en anglais) sur AutoCAD et le multiprocesseur

      Soyons un peu patient ça va venir

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document