Accueil > Toutes les actualités > Comment créer les conditions pour qu’AutoCAD fonctionne de manière stable (...)

Comment créer les conditions pour qu’AutoCAD fonctionne de manière stable ?

lundi 13 février 2023, par Eric

Cet article a été lu 961 fois

On entend parfois sur les réseaux ou sur les forums, des gens se plaindre de l’instabilité du logiciel AutoCAD. Alors que vous devez finir votre plan « pour hier », AutoCAD vous affiche un énième message d’erreur, puis le logiciel se ferme de manière inattendue. On peut donc comprendre qu’un certain vocabulaire classé dans la section mots familiers, voire pire, du dictionnaire soit utilisé sans modération par l’utilisateur à la suite de ces « plantages » !

Pourtant, si l’on respecte certaines règles de base, AutoCAD est un logiciel qui est plutôt stable. Pour l’utiliser pratiquement tous les jours, je vois très rarement le logiciel planter. La plupart du temps, ces fermetures désagréables se produisent lorsque je travaille sur des plans issus de multiples conversions. Dans ce cas le fichier dwg est mal formaté et AutoCAD n’arrive pas à le lire correctement.

Dans l’ensemble, ces plantages restent quand même assez rares si vous respectez certaines règles que je vais vous détailler dans la suite de cet article. (cela concerne surtout la version PC, puisque je n’ai pas de version Mac)

Dans un premier temps, vous devez posséder un ordinateur compatible avec la configuration recommandée. Celle-ci se trouve sur la page du produit sur le site de l’éditeur et elle est plutôt cohérente.

https://www.autodesk.fr/products

Sachez que vous n’avez pas besoin d’investir dans un ordinateur hyper performant. Je vois de temps en temps des entreprises acheter des PC valant entre 2000 et 3000 €. Nul doute qu’AutoCAD fonctionnera dessus, mais le logiciel n’utilisera probablement pas toute la puissance de la machine, c’est dommage.

Bien que beaucoup considèrent qu’AutoCAD est un logiciel demandant beaucoup de ressources, on s’aperçoit assez vite qu’il y a bien plus gourmand dans l’univers des logiciels informatiques. On peut prendre pour exemple les jeux vidéo 3D, les logiciels de CAO 3D, certains logiciels de calculs scientifiques, etc. AutoCAD n’est pas un logiciel si gourmand que cela, surtout si vous en servez comme beaucoup pour faire du plan 2D. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faut acheter le PC le moins cher du marché pour le faire fonctionner. Un PC de moyenne gamme pourra dans de nombreux cas le faire fonctionner très correctement.

Un PC avec une carte graphique dédiée sera préférable aux chipsets graphiques intégrés à la carte mère. Ces derniers n’étant pas conçus pour faire fonctionner des logiciels de ce type, cela pourrait causer de fréquentes instabilités. N’hésitez donc pas à investir une partie de votre budget dans ce type de matériel pour vous éviter, par la suite, des énervements inutiles dûs à des plantages récurrents.

Une carte graphique dédiée, c’est bien, mais cela ne suffit pas à garantir une grande stabilité. Pour que logiciel et matériel fonctionnement en harmonie, il est fortement conseillé d’installer un pilote de carte graphique à jour. Les grands éditeurs de logiciel et les fabricants de cartes graphiques communiquent entre eux pour corriger certains problèmes d’incompatibilité. Il est assez facile de comprendre qu’un pilote de carte graphique sorti il y a deux ou trois ans ne pourra pas intégrer les particularités d’un logiciel sorti il y a 6 mois. Pour que le pilote soit compatible avec la version du logiciel, il faut que celui-ci ait été développé après la sortie d’AutoCAD. Cette opération est très importante parce que la majorité des plantages que j’ai pu rencontrer depuis des années chez les utilisateurs provenait d’un pilote graphique incompatible. Et dans ce cas, le logiciel peut planter très régulièrement (plusieurs fois par jour). Avoir un pilote graphique à jour est donc primordial. De plus, un pilote récent peut aussi éviter l’apparition d’objets fantômes à l’écran.

Il est conseillé de mettre à jour ce pilote de carte graphique de temps en temps et surtout de le faire le jour où vous changerez de version d’AutoCAD.

Les pilotes graphiques peuvent être téléchargés depuis le site du fabricant. Pour les deux plus connus (AMD et Nvidia) vous pouvez vous rendre aux adresses :

https://www.amd.com/fr
https://www.nvidia.com/fr-fr/

Pour connaître votre modèle de carte graphique, vous pouvez, dans AutoCAD exécuter la commande _CONFIG3D
Le modèle de votre carte graphique sera noté en haut de la boite de dialogue.

L’autre élément qu’il faut maintenir à jour, c’est Windows. Le système d’exploitation doit lui aussi être le plus stable possible pour que les logiciels qui fonctionnent dessus ne plantent pas. Il est donc nécessaire d’installer les mises à jour importantes voire même optionnelles lorsqu’elles sont disponibles. Je vous invite à exécuter régulièrement des mises à jour via Windows Update.

Dernier élément à mettre à jour régulièrement, c’est AutoCAD. Lui aussi reçoit plusieurs fois par an des correctifs qui viennent supprimer des plantages ou corriger des dysfonctionnements du logiciel.
Ces correctifs peuvent être téléchargés depuis votre compte Autodesk via cette adresse.

https://manage.autodesk.com/

Ils peuvent aussi être installés depuis l’application de bureau Autodesk si celle-ci fonctionne. ;-) ou depuis AutoCAD 2024 via l’application nommée Autodesk Access.

Pour gagner en stabilité, il est aussi conseillé d’utiliser les versions d’AutoCAD les plus récentes. Tout d’abord parce que les dernières versions ont été conçues pour fonctionner avec les dernières versions de Windows. Un AutoCAD 2015 sortit en 2014 risque de mal fonctionner sur un PC équipé de Windows 11 sortit en 2021. Evitez ce genre de cocktail qui risque de donner des résultats assez improbables.

N’installez pas non plus une ancienne version d’AutoCAD en imaginant que celle-ci sera plus stable qu’une version récente. Bien entendu installer la toute dernière version 3 jours après sa disponibilité peut s’avérer un peu risqué, mais si elle est disponible depuis plusieurs mois, il y a de fortes chances qu’au moins un correctif ait été développé pour corriger les problèmes les plus embêtants. Pour cela, revenir au chapitre précédent.
Par contre, j’ai vu à plusieurs reprises des entreprises installer des versions d’AutoCAD qui datent de 5 ou 6 ans en arrière en imaginant que cette version est mature et que quasiment tous les problèmes ont été corrigés depuis. En réalité ce n’est pas comme cela que ça fonctionne. Quand une nouvelle version d’AutoCAD arrive sur le marché (une par an), on peut considérer que les anciennes versions ne recevront plus de correctifs. Ce n’est pas tout à fait exact, mais c’est pour faire simple. Les anciennes versions, (2-3 versions en arrière) pourront encore pendant quelque temps recevoir des correctifs occasionnels, mais l’éditeur ne va pas mobiliser la majeure partie de son équipe de développement sur les anciennes versions d’AutoCAD.

De plus certains bugs qui demandent un gros travail de refonte dans le logiciel ne seront pas corrigés dans la version actuelle, mais le seront dans la future version parce que cela demanderait trop de travail de reconstruction et de tests dans la version actuelle et cela pourrait créer de nouveaux problèmes. L’éditeur préfère prendre le temps de faire tout cela dans la future version qui elle n’est pas encore disponible sur le marché. Les anciennes versions d’AutoCAD contiennent des bugs qui ne seront jamais corrigés, mais qui seront cependant absents de la nouvelle version. Donc, sur certains points, la version la plus récente peut contenir moins de bugs que d’anciennes versions.

Pour couronner le tout, d’anciennes versions d’AutoCAD sont souvent installées sans les correctifs. Vous vous retrouvez donc avec une ancienne version contenant des bugs qui ne seront jamais corrigés et vous ne disposez pas non plus des correctifs qui ont été développés depuis sa sortie. Dans ce cas aucun intérêt d’installer ce type de version.

Autre point dont on parle moins, mais qui permet de ne pas abîmer le logiciel, c’est l’utilisation de logiciels de nettoyage de type CCleaner. Je vous déconseille l’utilisation de ce type de produits.

Ces logiciels peuvent être utiles, mais il faut les utiliser en connaissance de cause surtout quand il s’agit de faire le ménage dans la base de registre. Trop d’utilisateurs considèrent que ces logiciels ne peuvent être que bénéfiques, mais ils leur arrivent fréquemment de détecter des faux positifs dans le nettoyage de la base de registre. Assez facilement, des clés de registres utiles à AutoCAD peuvent être supprimés par ce type de logiciel. Cette suppression va amener des dysfonctionnements ou des instabilités. Par le passé, j’ai pu voir des palettes de propriétés qui n’affichaient plus d’informations en raison de clés de registre supprimées. Le problème de ce type de nettoyage, c’est qu’on ne se rend pas compte des problèmes tout de suite, on peut les voir plusieurs jours ou semaines après le nettoyage. On ne se doute pas que le problème peut venir du nettoyage effectué plusieurs jours auparavant.

Par souci de sécurité, certaines entreprises créent des restrictions très importantes sur les ordinateurs des utilisateurs. Ceci est compréhensible, mais il faut être conscient qu’il faut un minimum de droits pour utiliser un logiciel comme AutoCAD. Si vous n’avez pas de connexion Internet, le logiciel ne peut pas vérifier si la licence est valide ou non. Si on ne peut créer aucun dossier en local, le logiciel peut aussi être instable ou certaines fonctionnalités peuvent ne pas fonctionner correctement.

J’ai vu dans certaines sociétés l’impossibilité d’utiliser des gabarits personnalisés parce que l’accès au dossier des gabarits était masqué. A mon avis, il faut quand même faire un minimum confiance aux utilisateurs de ce type de logiciel. C’est un poste normalement utilisé par des personnes qui ont des connaissances dans l’utilisation correcte d’un ordinateur.

Dans beaucoup d’entreprises, les opérations citées ci-dessus ne peuvent être réalisés qu’avec l’assistance du service informatique.

Le but de cet article est de faire comprendre, à la fois aux utilisateurs et aux services informatiques, que si on veut que le logiciel fonctionne correctement, on ne peut pas installer AutoCAD sans prendre en compte certaines règles de base et sans jamais faire de mises à jour régulières.

Trop souvent, les utilisateurs pensent que ce genre d’opérations est facultatif et réservé à un public averti or ces recommandations ne sont pas du tout optionnelles et devraient devenir une habitude pour que le logiciel fonctionne correctement. Ces recommandations ne sont d’ailleurs pas réservées à AutoCAD, mais ceci est valable pour tout logiciel informatique.

En respectant ces quelques règles simples, Windows à jour, pilote graphique à jour, AutoCAD à jour, votre logiciel devrait fonctionner correctement. Il peut y avoir des incompatibilités avec certains logiciels présents sur votre ordinateur ou des règles de sécurité trop restrictives, mais dans l’ensemble, je le maintiens, AutoCAD est un logiciel plutôt stable. Si ce n’est pas le cas pour vous, commencez par exécuter les conseils contenus dans cet article.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document