Accueil > Toutes les actualités > AutoCAD 2015, les nouveautés.

AutoCAD 2015, les nouveautés.

jeudi 27 mars 2014, par Eric

Cet article a été lu 44874 fois

Comme chaque année à la même période, Autodesk dévoile la nouvelle version de son logiciel AutoCAD.

Que nous réserve ce cru 2015 ? J’ai décortiqué pour vous cette nouvelle version et voici les nouveautés d’AutoCAD 2015.

Commençons par l’interface :

Depuis la version 2009 et l’apparition du ruban, l’interface d’AutoCAD n’avait pas beaucoup évolué. Cette version 2015 vient apporter quelques changements.

 Un nouveau thème foncé fait son apparition. Ce thème fait clairement penser à la version Mac d’AutoCAD. Le noir devient donc la couleur par défaut d’AutoCAD 2015.
Pour ceux qui n’apprécieraient pas ce thème foncé, il est possible de retrouver le thème clair à partir des options. Chose un peu étrange, les boites de dialogue gardent les mêmes couleurs que le thème de Windows. Résultat, le ruban et les palettes ne sont pas toujours en harmonie avec les couleurs des boites de dialogue. Cela se voit moins avec le thème clair.

 Autre gros changement d’interface qui ne ravira pas tout le monde mais qui était prévisible, la disparition de l’interface classique avec les barres d’outils. Dans AutoCAD 2015 vous n’avez plus le choix, c’est le ruban et rien d’autre.

Correction après le message de Titi95 (merci à lui) : L’espace de travail classique avec les barres d’outils n’existe plus mais vous pouvez quand même récupérer les barres d’outils d’une ancienne version d’AutoCAD grâce à l’outil de migration.

 Les boutons de la barre d’état (Ortho, Polaire…) ont également subit un nettoyage puisque vous ne pouvez plus choisir entre les boutons en mode texte ou icônes. Seules les icones subsistent.

 Autre changement, AutoCAD ne démarre plus automatiquement sur un nouveau dessin vierge mais affiche une page de démarrage ou vous pouvez choisir un gabarit, un fichier récent ou vous connecter à votre compte Autodesk 360.
Cela rappelle un peu les versions 2000 ou 2002 avec leurs écrans de démarrage mais en plus moderne.

 Les onglets de présentation se voient dotés d’un nouveau bouton + qui permet de créer rapidement un nouvel onglet.

 La couleur de fond des présentations peut maintenant être modifiée.

 Les icones ont pour certaines été modifiées. Ce n’est pas toujours une réussite puisque l’icône de sélection rapide dans la palette de propriétés n’est pas le même que dans le ruban ou le bouton droit. Certaines autres comme l’icône de la variable système Pickadd qui possède une bulle d’aide des plus incompréhensibles pour les novices dispose en plus d’une icône très peu parlante. Autre bizarrerie, l’icône verrouiller-déverrouiller un calque ne change plus de couleur dans la liste des calques.

 Des modifications dans l’interface, on en trouve un peu partout. La main de la commande panoramique a également été modifiée. Certaines listes de couleurs également. Il est maintenant possible d’activer ou désactiver plusieurs accrochages aux objets depuis la liste déroulante sans que celle-ci ne se referme à chaque fois.

 Dans l’aide vous pouvez retrouver l’emplacement d’une icône en cliquant dessus.

Mon avis : Les changements d’interface, cela ne me dérange pas vraiment. Au contraire cela permet de moderniser le logiciel. Mais cela manque dans certains cas d’un peu de cohérence. Cela devrait être corrigé dans les prochaines versions. Du moins je l’espère.

Coté dessin :

 AutoCAD 2015 introduit également un nouveau « thème visuel » sur les objets de dessin. Lors de la mise en surbrillance, un effet lumineux vient remplacer l’ancien thème « gras ».
On retrouve aussi cet effet lors de la sélection d’objets.
Un lissage est également appliqué sur les lignes inclinées pour limiter l’effet d’escalier.

Mon avis : Ça modernise un peu AutoCAD.

 Maintenant, lorsque vous créez une fenêtre de sélection ou de capture en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé, vous pouvez créer des fenêtres non rectangulaires.

Mon avis : Ça peut servir dans certains cas.

 De petites icônes, correspondant à la commande utilisée, s’affichent à côté du curseur de la souris.

Mon avis : Cela peut aider les utilisateurs débutants, mais aussi les dérouter. La commande « mesurer » affiche un point d’interrogation, ce qui peut aussi être compris comme : "Tiens j’ai oublié de faire quelque chose".

 Les commandes « ajuster » et « prolonger » suivent l’évolution des commandes « décaler » ou « rayon » avec un fonctionnement plus « temps réel ». Lors de la sélection des objets à ajuster ou prolonger, un aperçu s’affiche au survol des objets.

 Mon avis : Cela suit la logique des commande « rayon » ou « décaler », et c’est une bonne chose.

 Lors de la création de lignes avec un type de ligne « caché », « isolation »… l’aperçu reflète réellement le type de ligne utilisé. Il n’est plus nécessaire de cliquer le second point pour voir le résultat.

Mon avis : C’est plus intuitif.

 Le bouton « Insérer bloc », n’affiche plus une boite de dialogue. La liste des blocs présents dans le dessin s’affichent sous forme de liste déroulante avec des miniatures. On retrouve aussi ce principe de miniatures dans les listes des styles.

Mon avis : C’est également plus intuitif.

 Lorsque vous double cliquez sur une tolérance géométrique, c’est désormais la boite de dialogue des tolérances qui s’affiche et non plus la palette de propriétés.

Mon avis : Ça aurait dû être fait depuis longtemps. Surtout que, de mémoire, cela fonctionnait comme cela il y a quelques années.

 Vous pouvez créer un raccord sur une polyligne entre un arc et une ligne.

Mon avis : Ça évite de décomposer la polyligne, donc oui, c’est une bonne chose.

 Vous pouvez appuyer sur la touche CTRL lors de la création d’un arc dans une polyligne pour inverser le sens de l’arc.

Mon avis : C’est bon à prendre.

 Lorsque vous utilisez plusieurs fenêtres en espace objet vous pouvez maintenant les redimensionner simplement à l’aide de la souris. Vous pouvez aussi en créer rapidement en utilisant le nouveau bouton +

Mon avis : Pratique pour ceux qui utilisent les fenêtres

Calques

 La version 2014 d’AutoCAD avait introduit un tri plus naturel des calques. Ce nouveau mode de tri ne convenait pas à tout le monde. Il est donc désormais possible de retrouver le tri des versions antérieur à AutoCAD 2013 en utilisant la variable SORTORDER.

Mon avis : Pour ceux qui utilisent certaines normes ISO pour nommer leurs calques ce nouveau tri était un handicap. Pour les autres cela ne changera rien.

Les textes

 L’éditeur de texte est maintenant transparent pour éviter de cacher le dessin qui se trouve derrière.

Mon avis : Pourquoi pas, ça donne aussi un côté plus moderne.

 Un nouveau coin en bas à droite de l’éditeur de texte permet de modifier à la fois la longueur et la hauteur de la zone de texte.

Mon avis : C’est plutôt pratique.

 L’éditeur de texte fonctionne un peu comme Word pour la numérotation automatique.
Si vous commencez votre ligne avec un numéro suivi d’un point ou d’une parenthèse, AutoCAD active automatiquement la numérotation automatique.

Mon avis : Je trouve cela bien utile.

 AutoCAD 2015 détecte automatiquement si la touche des majuscules (CAPS LOCK) est activée lorsque vous appuyez sur la touche MAJ. Dans le cas où cette touche est activée est que vous ne vous en rendez pas compte vous vous retrouvez avec la première lettre en minuscule et le reste en majuscule. Avec cette nouvelle option lorsque vous appuyez sur la touche Entrée, AutoCAD 2015 repasse automatiquement la première lettre en majuscule et le reste en minuscule. Il désactive également la touche de majuscule.

Mon avis : Peut être utile dans certains cas.

 Apparition de 2 boutons pour mettre plus facilement des lettres ou des chiffres en exposant ou en indice.

Mon avis : C’est toujours bon à prendre.

 Une nouvelle option permet aussi de modifier ou de supprimer rapidement l’empilement des fractions.

Mon avis : C’est vrai que c’est plus pratique.

 Une nouvelle icône permet de copier les propriétés d’un texte sélectionné sur un autre.

Mon avis : Ça ne servira pas tous les jours mais pourquoi pas.

 Une nouvelle commande permet d’aligner des textes.

Mon avis : Ça c’est plutôt une bonne nouveauté. Malheureusement je ne la trouve pas très intuitive. Pour passer d’un alignement horizontal à vertical il faut jouer avec les options de la ligne de commande. Pourquoi ne pas avoir fait quelque chose de plus simple comme la sélection des textes puis un clic droit et choisir « Aligner verticalement » ou « Aligner horizontalement » ?

Cotation :

 Dans AutoCAD 2015, les accrochages aux objets ne s’accrochent plus sur l’extrémité des lignes d’attaches. Moins de risque donc de s’accrocher sur la cote plutôt que sur l’objet à coter.

Mon avis : Ah enfin, voilà une bonne nouvelle !

 La commande « cote continuer » et « cote ligne de base » utilise la calque de la cote de référence.

Mon avis : Ça parait logique que cela fonctionne comme cela. Donc oui, c’est une bonne évolution.

Emplacement géographique :

 La boite de dialogue du choix de l’emplacement géographique a été scindée en deux pages. La première vous permet de choisir l’emplacement sur une carte, la deuxième vous permet de choisir le système de coordonnées.

 Les appareils photos qui apparaissaient quand vous effectuiez un gros zoom sur le plan ont disparu. Vous pouvez maintenant faire de gros zooms sans que la photo aérienne ne disparaisse.

 Une nouvelle fonction vous permet de capturer une partie de la photo aérienne. Une fois capturée cette image fait partie intégrante du fichier dwg. Même si vous n’avez plus de connexion internet l’image reste affichée.

Cette image est quand même liée au service Bing Maps. Donc si vous agrandissez ou réduisez la zone de l’image celle-ci se réactualise avec la photo aérienne du service Bing Maps.

Lors de la sélection de cette image vous avez accès à des fonctions de gestion du contraste, de la luminosité, etc. et vous pouvez aussi faire varier la résolution de l’image. (De grossière à très élevée)

Comme l’image est intégrée au fichier, cela joue également sur la taille du dwg.
Pour l’image ci-dessus le fichier pèse 516 Ko en qualité grossière et 6,75 Mo en qualité très élevée.

 Contrairement à la version AutoCAD 2014, la carte peut maintenant être imprimée. Du moins c’est la capture qui peut être imprimée. La carte entière elle ne s’imprime pas.

Mon avis : Il est vrai que la gestion des emplacements géographiques était un peu limitée dans la version 2014. Les améliorations apportées aux zooms et la possibilité d’imprimer les cartes en font maintenant un outil vraiment intéressant.

Divers :

 Il est possible de purger les données provenant de fichiers DGN.

Mon avis : Un peu plus de ménage ne peut pas faire de mal.

 Une nouvelle application nommée Autodesk Application Manager fait son apparition. Son rôle est de signaler si des correctifs sont disponibles pour les logiciels Autodesk présents sur l’ordinateur.

Mon avis : C’est vrai que jusqu’à présent les correctifs n’étaient pas forcément installés. Si cet utilitaire permet d’avoir des logiciels plus à jour cela peut être une bonne chose.

 AutoCAD 2015 est compatible avec Windows 8.1

Mon avis : C’est logique. A noter aussi que AutoCAD 2015 n’est plus compatible avec Windows XP et Vista dont le support par Microsoft a été arrêté. AutoCAD fonctionne donc sur Windows 7, 8 ou 8.1

 Quelques améliorations 3D que je n’ai pas pu tester sur ma version AutoCAD LT 2015. Mais on notera le remplacement de l’ancienne commande d’insertion des nuages de points par l’application Autodesk Recap.

Conclusion : Comme à chaque changement d’interface, on aime ou on n’aime pas. C’est sûr que la demi disparition des barres d’outils en fera râler plus d’un. Mais cela était prévisible et Autodesk a quand même maintenu les deux interfaces pendant 6 versions (soit 6 ans). Cela me parait plus que raisonnable. Les améliorations apportées aux emplacements géométriques sont vraiment intéressantes. Pour le reste cela reste de petites améliorations mais c’est toujours bon à prendre. Je ne sais pas ce que nous réserve l’avenir mais je sens comme un changement de cap et l’envie de faire un peu de ménage dans AutoCAD pour en faire un logiciel plus moderne. J’espère que ça sera le cas pour les prochaines versions. Wait and see.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document