Le journal de Caderix

L’actualité sur AutoCAD et autres logiciels de DAO

Accueil > Toutes les actualités > Le 1er février 2016, AutoCAD ne sera disponible qu’en location.

Le 1er février 2016, AutoCAD ne sera disponible qu’en location.

lundi 16 février 2015, par Eric

Cet article a été lu 15818 fois

Depuis le 1er février 2015 il n’est plus possible de mettre à jour une ancienne version d’AutoCAD vers la dernière version.

Pour rester à jour il existe actuellement deux possibilités, qui sont :
- l’abonnement annuel (pour ceux qui ont acheté une licence dite perpétuelle)
- La location du logiciel, au mois, au trimestre ou à l’année.

Cette disparition de la mise à jour classique comme on la connaît depuis très longtemps a été un gros changement d’habitude.

Et bien Autodesk s’apprête à bouleverser encore plus les habitudes, puisque que le 1er février 2016 il ne sera plus possible d’acheter une licence perpétuelle.

A partir de cette date il ne vous restera plus que la location comme mode d’acquisition d’une licence du logiciel AutoCAD. (Desktop Subscription)

En réalité d’autres logiciels seront touchés par ce changement :

• Autodesk 3ds Max
• Autodesk AutoCAD
• AutoCAD LT
• AutoCAD for Mac
• AutoCAD LT for Mac
• AutoCAD Architecture
• AutoCAD Electrical
• AutoCAD Mechanical
• Autodesk InfraWorks
• Autodesk Inventor
• Autodesk Inventor Pro
• Autodesk Inventor LT
• Autodesk Maya
• Autodesk Maya LT
• Autodesk Mudbox
• Autodesk MotionBuilder
• Autodesk NavisworksSimulate
• Autodesk Navisworks Manage
• Autodesk Revit Architecture
• Autodesk Revit MEP
• Autodesk Revit Structure
• Autodesk Revit LT

Dès lors des questions se posent :

Que vont devenir les utilisateurs sous abonnement (Maintenance Subscription) ?

Autodesk a annoncé que plus de détails seront donnés en janvier 2016, mais annonce déjà que les utilisateurs sous abonnement pourront continuer à recevoir les mises à jour tant qu’ils renouvellent cet abonnement.

Quant est-il des licences perpétuelles qui ne sont plus sous abonnement ?

Ces licences continueront à fonctionner mais il ne sera plus possible de les mettre à jour. Même chose si vous ne renouvelez pas votre abonnement.

D’autres questions restent pour le moment sans réponse :

- Combien de temps les utilisateurs sous abonnement pourront le renouveler.
- Pourra t’on passer d’un abonnement à une location.

Autre information importante, les suites ne sont pour le moment pas concernées par cette nouvelle. Il sera toujours possible d’en acquérir une en licence perpétuelle.

Les abonnements ne pourront plus être renouvelés sur plusieurs années, mais la location pourra elle se faire sur une durée plus longue qu’un an.

Que penser de cette annonce ?

Personnellement, je ne n’ai pas encore d’avis bien tranché là-dessus. C’est sûr que la première réaction est de crier au scandale. Mais il est vrai qu’Autodesk ne sera pas le premier à proposer ce mode de location. Microsoft avec Office par exemple, mais ce n’est pas le seul, propose déjà avec Office 365 de louer ses logiciels.

Certains utilisateurs m’ont annoncé que ce mode leur paraissait intéressant et qu’il apportait plus de souplesse, un prix "d’achat" moins élevé et que cela permettait d’avoir des versions toujours à jour.

Et vous qu’en pensez-vous ?

 

Messages

  • Je pense que je vais changer de logiciel.
    Je n’ai jamais fait de mise à jour tous les ans, tout simplement parce que les 4 fonctions supplémentaires qui ce cours après d’une version à l’autre ne valent pas toujours le coup pour moi. Sauf que là ont à plus le choix et rien que ça...
    Bref réfléchissons au bout de 5 ans on aura payé 10000 € HT pour le même logiciel et il faut continuer sinon punie, plus de logiciel...alors 12000, 14000, 16000....
    Oui scandale et j’espère que les utilisateurs ne vont pas ce laissé faire...Autodesk ne devrait pas oublier que ce sont les utilisateurs qui lui font gagner sa vie et que s’il les prend pour des vaches à lait, il y a aussi d’autres logiciels qui sont intéressants.
    Pour mémoire j’utilise Autocad depuis la version 9 sous dos (ouf ça ne nous rajeunit pas).
    Thierry

  • OUI je pense que c’est un scandale car Autodesk pense qu’il n’y a que des multinationales richissimes qui utilisent Autocad et ignore avec mépris qu’il y a des milliers de dessinateurs indépendants qui n’ont pas les moyens de dépenser des sommes "astronomiques" pour travailler sur de petits contrats.
    Je suis indépendant, j’utilise personnellement Autocad depuis la version 10 et pour une question budgétaire je me suis arrêté à la version 2009, je demande donc à toutes les entreprises des chantiers avec lesquelles je travail, de sauvegarder tous les fichiers en 2007. Même les utilisateurs dans ces grosses sociétés de BTP ne sont plus au niveau a cause de changements annuels de version qui n’ont qu’un but : FINANCIER
    Je vais donc être obliger de changer et d’exiger, dorénavant, un autre type de logiciel pour l’ensemble des entreprises avec lesquelles je travaille.
    Dommage c’est un bon produit mais il est devenu "marketing".
    Georges

    • Bonjour Georges,

      Merci pour cette analyse.

      Moi, ce qui m’a toujours étonné c’est la différence de prix entre la version LT et la version complète. Il y a des fonctionnalités en plus dans la version complète, mais pour moi, pas au point de multiplier le prix par 4 ou 5.

      En ce qui concerne la compatibilité, il existe déjà le logiciel gratuit DWG True View qui permet de convertir les fichiers dans une version plus ancienne.
      Sinon il existe aussi des alternatives (gratuites ou moins cher) moins puissantes qu’AutoCAD, mais qui peut convenir à beaucoup d’utilisateurs. Je pense notamment à DraftSight ou ZWCAD.

  • On prend les gens en otage, il faudrait laisser le choix.
    La location serait une bonne solution pour faire fasse à un surcroît d’activité, pas plus.

    Je suis indépendant, je possède une licence perpétuelle sans abonnement,
    (Autocad 2015, Covadis14, Autopiste). Je pense être "tranquille" 5 ans.
    Après, j’irais voir la concurrence (Mensura) et mes clients aussi d’ailleurs.
    C’est dommage.
    David

  • Tout ce qui a été dit précédemment est tout à fait vrai. C’est un scandale pour la plupart des petites entreprises comme nous qui avons 5 licences perpétuelles. Nous allons effectivement continuer avec ces licences pendant le maximum de temps ainsi qu’avec covadis et si ce dernier éditeur ne parvient pas à proposer son logiciel sur une autre plate-forme nous serons obligés financièrement d’aller chercher d’autres éditeurs qui font fonctionner leur logiciel sur d’autres plates-formes.
    C’est désolant.
    Jean-Marc

  • Comme dit plus haut par Georges " il n’y a pas que des multinationales" et je suis sidérée de découvrir cette modification financière.
    J’utilise Autocad en indépendante et de manière aléatoire : comment vais je faire pour expliquer aux qq clients qui font appel à moi, exclusivement des particuliers, que le coût du travail sera fortement majoré pcq Autocad a décidé la mise en location de leurs logiciels (et rien d’autre !!!!) et qu’un travail de 6 mois sera plus cher de 20% par exemple simplement pour cette raison là ? Est ce qu’ils espèrent avoir le beurre, l’argent du beurre et la crémière ??

  • Je suis travailleur indépendant au statut micro entreprise et je ne peux pas souscrire aux tarifs d’dpabonnements proposés. Dois-je arrêter mon activité de concepteur lumiėre ?
    C’est inouï de voir se développer de tels procédés.
    il faut se dépêcher de trouver une solution de remplacement.
    Wialliam

  • Le mieux c’est l’open-source ou les logiciels libres ;-)

    Comme par exemple :
    - http://www.sweethome3d.com/fr/
    - ou https://opensource.com/alternatives/autocad

    Seb

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

3 visiteurs en ce moment

Le Journal de Caderix a été vu depuis ses débuts par : visiteurs
Le Journal de Caderix est la propriété de la société Caderix